Les temps forts de la campagne

Le lancement de la campagne

Mercredi 8 septembre 2021, 10 personnalités de Mayotte parmi les décisionnaires majeurs présents sur le territoire et 20 représentants d’associations ont signé solennellement la Charte de l'engagement à lutter contre les violences sexuelles sur mineurs à Mayotte. Cet acte symbolique a officiellement marqué le lancement de la campagne multi-acteurs de sensibilisation.

Film du lancement 8 sept 2021 - BD.mp4

Les premiers chiffres publiés

Ainsi qu'il s’y était engagé le 8 septembre dernier, le Collectif CIDE publie le 20 octobre 2021 un bilan à mi-parcours de l’élan de mobilisation thématique trans-partenariale sans précédent sur l’île et sur les premiers chiffres relatifs à la sensibilisation du public.

La Journée d'étude clôturant la première phase de campagne

Le 20 novembre 2021, les acteurs de la mobilisation ont proposé, en lien avec la CIDE, une Journée d’étude comprenant un cycle de deux conférences sur les enjeux de la parole intime dans la culture mahoraise ainsi qu'une réflexion sur la nécessité de dialogue entre institutions familiales et institutions d'État. Deux tables rondes ont également conjugué spécificités locales et logiques universelles des violences sexuelles avec la thématique cruciale de la prise en charge des victimes et des mis en cause sur l'île.

Le bilan de campagne et l'analyse statistique finale

Lors de la Journée d'étude du 20 novembre 2021, le Collectif CIDE publie le bilan final de la grande enquête en ligne #wamitoo. Chiffres bruts et mises en regard de ces données permettent d'apporter des éléments factuels et de nourrir le débat quant à la nécessité de poursuivre la lutte contre les violences sexuelles sur mineur.e.s sur l'île de Mayotte.